logo


[Communiqué de Presse] Sélection Illégale à l’Université Panthéon Sorbonne

Durant tout le mois de juillet, les bacheliers vont venir s’inscrire à l’université. L’UNEF Paris 1 fait des permanences juridiques tous les jours pendant les chaînes d’inscription afin de référencer les problèmes d’inscription. Nous avons été témoin d’une recrudescence de lycéens ayant obtenu leur baccalauréat qui n’ont pu être acceptés dans la filière de leur choix, en attente d’inscription à l’université Paris 1. Or, en ce mercredi 15 juillet 2015, l’UNEF a publié, comme chaque année, le dossier de l’été où se trouve un classement des universités pratiquant la sélection illégale.

Cette année, l’Université Paris 1 se trouve en seconde position.

→ Des premiers éléments inquiétants
D’après les premiers éléments qui nous reviennent des lycéens eux-mêmes mais aussi des rectorats les problèmes d’inscription semblent venir de deux axes :
Des capacités d’accueil encore en baisse
Une sélection illégale à l’entrée de 23 licences à l’Université Paris 1, c’est le cas des licences HIstoire-Sciences Politiques ou Philosophie – Droit entre autres.

Ceci, alors que le nombre de lycéens qui souhaite poursuivre dans l’enseignement supérieur ne cesse d’augmenter.

→ La cause : un manque budgétaire pour les universités mais pas que…
Alors qu’il manquait 200 millions d’euros aux universités pour fonctionner correctement en 2015, le gouvernement a fait le choix de prélever 100 millions d’euros sur leurs fonds de roulement au mois d’avril. De son coté, suite à un déficit dans le budget de 4 millions d’euros, l’université Paris 1 a mis en place des restrictions budgétaires qui ont principalement touché les formations initiales. Or, depuis peu excédentaire, l’université Paris 1 a fait le choix de ne pas réinvestir dans les formations initiales mais d’allouer l’argent excédentaire au fonds de roulement. De plus, depuis plusieurs années le budget des masters augmentent dans l’université et ceux au détriment du budget des licences.

Parmi les nombreuses conséquences de ces choix budgétaires, la baisse du nombre de place en première année et la sélection illégale à l’entrée de l’université arrivent en tête de liste. En imposant un budget d’austérité alors que les demandes d’inscription augmentent, le gouvernement a réuni toutes les conditions pour que l’accès à l’université soit un parcours du combattant.

A cela s’ajoute des choix politiques de Paris 1 de mettre en place des pratiques illégales de sélectivité à l’entrée des licences.

→ L’UNEF Paris 1 revendique

– De Mettre fin à la sélection illégale dans les 23 licences de Paris 1.
– Que tous les étudiants aient accès à l’Université.
– Dans l’intérêt de Paris 1, de sa réputation et de ses étudiants, nous encourageons l’université à ouvrir au plus vite les discussion sur la question de la sélection illégale pratiquée dans notre université. Seul un travail commun nous permettra de mettre fin à ses pratiques qui entachent la démocratisation de Paris 1.

Afin de permettre à tous les étudiants qui rencontrent des problèmes de pouvoir s’inscrire, l’UNEF Paris 1 organise des permanence tous les jours de 9h à 17h pendant les périodes d’inscription au centre Pierre Mendès-France (Tolbiac).
L’UNEF a également lancé un numéro SOS Inscription : 0 812 341 641 (appel non surtaxé).

Laisse un commentaire

*

captcha *