logo


Être aidé-e par l’UNEF

Syndicat — Groupement constitué pour la défense d’intérêts […] catégoriels communs.
Larousse

Permanence tous les jours à notre local à Tolbiac (B.9.05) de 16h à 18h

Par mail, une seule adresse : defenseunefp1@gmail.com

Pour plus de simplicité, mets en objet du courriel une ou des balises parmi les suivantes :
[Inscription] pour les soucis d’inscription à l’université, les transferts d’universités, etc…
[Bourses] pour tout ce qui concerne les aides sociales et les problèmes d’argent (même si tu n’es pas boursier du CROUS)
[Logement]
[Notes/examens] pour la validation de ton année, le déroulé des examens, etc…
[Santé]
[Travail] pour les problèmes liés à ton salariat
[Autres] si ton problème ou ta question n’est pas couvert par les catégories précédentes

Avant de nous contacter par mail, vérifie que la réponse à ta question ne se trouve pas dans nos différentes rubriques ou dans la FAQ.
Nous faisons tout notre possible pour répondre rapidement, cependant nous ne sommes pas salarié-e-s mais bénévoles, et étudiant-e-s comme toi. La seule chose que nous te promettons est de tout tenter pour t’aider ; nous ne sommes pas l’administration et ne pouvons malheureusement décider de t’inscrire à l’université ou de t’attribuer une bourse.

Un problème dans tes études ? Pourquoi nous pouvons t’aider :

L’UNEF se définit comme un syndicat étudiant, son rôle central est à ce titre de défendre les intérêts, les droits et les personnes des étudiant-e-s de France, quels que soient leurs origines, leurs opinions politiques, leurs lieux d’études ou bien leurs filières.

Si nous militons à l’UNEF, c’est parce que nous pensons que la jeunesse doit se doter d’un outil syndical puissant et que le syndicat majoritaire est aujourd’hui le plus efficace pour défendre les étudiant-e-s et transformer la société. Nous considérons qu’il est de notre responsabilité de développer une orientation syndicale ambitieuse ancrée dans l’action. Notre démarche syndicale s’appuie sur la construction permanente du rapport de force dans la perspective assumée d’obtenir des avancées pour celleux que nous défendons. Elle articule protestation (la marque de l’indépendance), mobilisation (pour avoir gain de cause), négociation (parce qu’il faut savoir prendre acte d’un rapport de force) et propositions.

Nous estimons indispensable que l’UNEF marche sur ses « deux jambes ». La mobilisation, car il n’y a pas de négociation victorieuse sans rapport de force construit, et que nous ne comptons jamais a priori sur la bonne volonté de nos interlocuteurs/rices. Et la négociation parce qu’un pas vaut mieux que mille programmes, et que chaque victoire est un point d’appui pour aller plus loin.

C’est le renouvellement ininterrompu du rapport de force des étudiant-e-s dans la société et la recherche permanente de débouchés qui donne tout son sens au syndicalisme que nous portons. Une fois notre démarche affirmée, c’est en fonction du contexte dans lequel nous nous trouvons que nous choisissons notre mode d’action syndical : ce qui nous guide est la seule analyse des faits. L’UNEF ne nourrit aucun fétichisme quant aux modalités d’actions dont elle se dote. L’UNEF utilise tous les moyens mis à sa disposition pour faire entendre sa voix, et elle n’exclue aucun moyen d’action, de la pétition à la grève avec blocage. L’UNEF n’appartient qu’aux étudiant-e-s, et c’est avec eux que ces modalités d’actions doivent être définies, en fonction du contexte : les droits des étudiant-e-s doivent être défendus avec les moyens les plus adaptés. La seule limite à la forme que peut prendre ses actions, c’est celle qui est décidée souverainement par ses adhérent-e-s. C’est de cette manière que l’UNEF est efficace et reconnue.

C’est de cette manière aussi que nous pouvons te défendre au quotidien, face à une décision arbitraire d’un-e professeur-e, à un retard de bourse ou encore à une menace sur l’AJAC. Quel que soit ton souci, faire appel à l’UNEF te permet de ne pas rester isolé-e. Notre action peut aller de la simple information ou redirection vers les services compétents jusqu’à la manifestation.

Nous ne pouvons pas te garantir la réussite de nos démarches, même les plus simples et banales peuvent ne pas aboutir. Nous pouvons par contre te garantir de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour t’aider, dans la limite de nos capacités (nous ne sommes pas des professionnel-le-s), de notre temps (nous ne sommes pas salarié-e-s) et du rapport de force que nous pourrons construire.