logo


Le bilan : un syndicat pour gagner !

Depuis deux ans, l’UNEF n’est plus majoritaire dans les conseils de filière. Malgré tout, nous sommes parvenu à nous organiser pour défendre les droits des étudiants. Tout cela n’a été possible que grâce à la mobilisation des étudiants. Pétitions, rassemblements, manifestations… Nous avons utilisés tous les moyens pour porter la voix des étudiants. Lors de ces élections, vous avez l’occasion de nous donner la légitimité des urnes pour être encore plus efficaces.

Ce que nous avons fait hier avec vous est la garantie de ce que nous ferons demain dans les conseils !

  1    L’augmentation du nombre et du montant des bourses

En un an de mobilisation, après avoir obtenu un 10e mois de bourse en septembre, après avoir gagné les élections au CROUS, interpellé le Gouvernement et fait  signer des dizaines de milliers de pétitions, nous avons gagné une augmentation de 200 Millions d’euros des aides directes aux étudiants !

  2    Une semaine de vacances à la Toussaint

Jusqu’à cette année, les semestres s’enchaînaient sans   aucune pause. Réussir était un marathon où les vacances ne servaient qu’à préparer les partiels. En interpellant le conseil d’Administration, en organisant des Assemblées Générales, nous avons réformé le premier semestre avec cette semaine de pause. La bataille continue pour le second semestre !

  3    Le maintien du statut d’AJAC

Depuis deux ans, des UFR tentent de supprimer le statut d’AJAC (ajourné autorisé à continuer), permettant de  poursuivre ses études plutôt sur de redoubler pour un seul semestre. Avec plus de 2000 pétitions, nous avons fait reculer les UFR !

  4    La lutte contre la sélection par l’argent

L’année dernière, l’université voulait ouvrir une formation en droit qui aurait coûtée 15 000€ par an de frais d’inscription en Licence, et 30 000 € en Master. Identique à la  formation déjà proposée à tous par Paris 1, sa seule spécificité aurait été de sélectionner par l’argent pour   bénéficier de cours en petits groupes. En mobilisant nos élus dans les conseils, nous avons fait rejeter ce projet et donc préservé l’accès de tous à  l’université.

  5    La bataille contre la pénurie budgétaire

En juillet, l’administration a décidé de tailler dans nos formations pour faire des économies. En rencontrant tous les directeurs d’UFR et en envahissant le Conseil d’Administration, nous avons dénoncé l’illégitimité de ces plans, décidés contre l’intérêt des étudiants. Mais rien n’est encore gagné : chaque bulletin UNEF dans l’urne nous   permettra de poursuivre la mobilisation contre la pénurie !

Alors, les 26 et 27 novembre, votez UNEF : un syndicat pour gagner !