logo


CV anonyme : l’UNEF obtient gain de cause

Le gouvernement est condamné à mettre en place le CV anonyme sous 6 mois. Saisi d’un recours déposé le 22 décembre 2010, par David van der Vlist, responsable du pôle juridique de l’UNEF, le Conseil d’État condamne le gouvernement à mettre en place le CV anonyme sous 6 mois. Voté dans le cadre de la loi égalité des chances en 2006, le CV anonyme n’a jamais été appliqué faute de décret d’application.

L’UNEF exige l’adoption du décret dans les plus brefs délais. Un tiers des salarié-e-s se disent victimes de discriminations dans la sphère professionnelle et un-e salarié-e sur deux déclare en avoir été témoin. Les discriminations pénalisent fortement l’emploi des femmes, des salarié-e-s issu-e-s de l’immigration ou encore des jeunes lors de leur entrée sur le marché du travail. Si le CV anonyme n’est qu’une partie de la réponse aux discriminations à l’embauche, sa mise en place est une étape indispensable pour aller vers davantage d’égalité.

L’UNEF demande à être intégrée au groupe de travail contre les discriminations qui se réunira à la rentrée, conformément à la feuille de route élaborée à la Grande Conférence Sociale. Parce que les jeunes sont les premières victimes des discriminations, illes doivent être écouté-e-s pour les faire reculer.