logo


L’UNEF condamne les propos sexistes et racistes à l’encontre de Najat Vallaud-Belkacem

Depuis l’annonce de la nomination de Najat Vallaud-Belkacem au ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, la nouvelle ministre subit des attaques personnelles, notamment de la part de responsables politiques, dont le caractère sexiste et/ou raciste est assumé, ou à peine dissimulé.

L’UNEF considère ces propos comme intolérables et les condamne avec la plus grande fermeté.
L’UNEF rappelle ce qui devrait être l’évidence : une ministre ne doit être jugée que sur ses actes politiques.