logo


L’UNEF et l’UNL appellent à manifester pour exiger la vérité sur la mort de Rémi Fraisse et la fin de la répression policière

La mort du militant Rémi Fraisse, suite à un affrontement entre manifestant-e-s et forces de l’ordre à Sivens dans le Tarn, a provoqué l’incompréhension et la colère chez les jeunes. Cette semaine, plusieurs milliers de lycéen-ne-s se sont mobilisé-e-s en réaction à la nouvelle.

L’UNEF et l’UNL partagent l’indignation de ces jeunes et condamnent un gouvernement préférant l’ordre et la violence policière à la confrontation démocratique.

Nos organisations alertent le gouvernement sur la fracture grandissante entre les jeunes et les pouvoirs publics qui s’exprime par ces mobilisations. Une fracture qui s’aggrave quand le gouvernement répond par le mépris et l’interdiction de certaines manifestations.

 L’UNEF et l’UNL appellent les jeunes à se joindre à la manifestation parisienne de samedi 8 novembre, 14h, place de la Bastille.