logo


Problème d’examen en L1 Droit : Les étudiants ne doivent pas etre pénalisés !

Le 12 mai 2015, les étudiant-e-s en L1 groupe 2 de Droit à Paris 1 ont fait face à un problème de distribution de sujet lors du partiel d’économie de M. TINEL, ce qui a engendré une rupture d’égalité lors de l’examen.

Sur décision du Président de l’Université, les étudiant-e-s concerné-e-s ont été convoqué-e-s le Vendredi 29 mai à repasser leur partiel moins d’une semaine plus tard, le Jeudi 4 juin.

Le délai entre la convocation et l’épreuve annoncée, moins d’une semaine, est bien trop court et non conforme aux délais recommandés par la circulaire ministérielle N°2000-033 DU 1-3-2000, qui établit que « la convocation des étudiants aux épreuves écrites et orales est faite par voie d’affichage, sur des panneaux réservés à cet effet, au moins 15 jours avant le début des épreuves », ainsi que du règlement des examens de Paris 1 qui garantit 10 jours de préavis.

Ce n’est pas aux étudiant-e-s d’être pénalisé-e-s par les erreurs de l’université, alors que beaucoup d’entre nous sont susceptibles d’avoir prévus un stage, une visite familiale, un travail, ou ne plus être sur Paris, en cette période où nous ne devions plus avoir d’examens.

Les élu-e-s de l’UNEF Paris 1 sont intervenu-e-s à la fois auprès du conseil de l’UFR de Droit du lundi 1er juin et du Président de l’Université, afin de dénoncer cette décision déconnectée de la situation des étudiant-e-s et génératrice d’encore plus d’inégalités de traitement. Si la présidence a voulu faire un pas en avant, en nous promettant la mise en place d’une commission aide sociale extraordinaire pour les étudiant-e-s qui auraient eu des frais de transport et demander à M. TINEL de permettre aux étudiant-e-s d’avoir un corrigé ou des exercices sur lesquels se préparer, cela ne permet pas de revenir sur le problème principal du temps qui nous fait défaut. Ainsi, nous demandons :

– La validation automatique du partiel d’économie pour les étudiants de la L1 groupe 2 de Droit, ainsi que la possibilité, pour celles et ceux qui souhaitent obtenir une mention à la matière, de pouvoir repasser le partiel à la seconde session sans pénalité sur le relevé de note

– L’anticipation de la mise en place d’une session balai pour les étudiant-e-s produisant un justificatif de leur impossibilité d’être présent-e-s à l’épreuve jeudi.

– L’assurance, et une communication de la part de la Présidence, sur le remboursement des frais de transport et une prise en charge complète des coûts engagés par les étudiant-e-s

Nous invitons tou-te-s les étudiants de Paris 1 à soutenir nos camarades de laL1 groupe 2 Droit, en commençant par liker la page de mobilisation créée pour l’occasion (https://www.facebook.com/partielsdroitp1) Ce n’est que tou-te-s ensemble que nous pourrons assurer nos droits face à ces problèmes qui ne sont pas de notre fait.

De plus, et en attendant de nouvelles informations, nous vous conseillons de garder une trace de tous les titres de transports que vous aurez acheté pour jeudi Nous tiendrons une table au centre René Cassin avant l’examen pour pouvoir répondre à vos questions, n’hésitez pas à venir nous voir.

Si vous ne pouvez pas assister au partiel du 4 juin de L1 Droit groupe 2, que vous avez un problème avec votre employeur ou votre directeur de stage n’hésitez pas à nous contacter sur defenseunefp1@gmail.com ou par MP sur la page de mobilisation.

Syndicalement vôtre,

L’équipe de l’UNEF Paris 1

Laisse un commentaire

*

captcha *